Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mémoire, Documentation et Archives de Laghouat

A travers ces pages, vous allez découvrir Laghouat, la porte du désert, une cité saharienne de l'Algérie, une ville du Xe siècle dont le nom a une origine plus ancienne encore. Ceci est un blog où je me contente de commenter des événements, illustrer des faits, partager des documents pour l'histoire dans le but d'aider en documentation nos chercheurs dans leur travaux académiques.

A propos d'une expression " le minaret blanc "

Publié le 11 Janvier 2017 par Bachir Rouighi in Histoire

Dans l'article ci-joint publié dans notre précieux et élogieux blog : over-blog.sidielhadjaissa.com, par Monsieur Ahmida Mimouni,. ce dernier nous explique, avec autant d'arguments, ce que c'est -le minaret blanc- dont avait parlé le lieutenant-colonel Cler auquel on attribue les " souvenirs d'un officier du 2ème zouaves " où il affirmait l’existence d'un minaret blanc dans les hauteurs de Laghouat. Ce que Si Ahmida MIMOUNI considère comme le minaret d’une mosquée alors que la tradition rapporte que les mosquées de Laghouat avant sa conquête étaient dépourvues de minaret. Toutefois, certains croient que c'est une tour de guet. Cependant, d’autres auteurs français lui donnent le nom de " minaret de la kasbah de Bensalem ". Ce qui nous fait penser que c'est un minaret destiné à l'appel de la prière.

A l'appui de l'analyse de MIMOUNI, l'architecte et enseignant-chercheur Belkacem TAKHI, pense aussi que c'est le minaret de la petite mosquée de la Casbah, qui est un symbole, probablement non destiné à l'appel à la prière, d'après son architecture et son emplacement comme c'est le cas d'après lui pour le minaret de l'ancienne medersa de Laghouat.

Certains de nos amis, comme Monsieur DIDI Tahar ne conçoivent pas l’existence d’une mosquée à l’intérieur de la casbah qui était située à mi-chemin entre deux mosquées : El-Atik et Ben Boutta.

Entre ces avis, je crois que ce sujet pose une problématique à décortiquer par une étude architecturale ou archéologique de cet édifice.

Néanmoins, Monsieur Mimouni Ahmida nous apporte des éléments nouveaux et pertinents à propos de cette question.  A ce propos, l'officier du deuxième des Zouaves nous apprend dans ses souvenirs que le minaret blanc est celui d'une mosquée " Le 2 décembre, vers trois heures de l'après-midi, la colonne légère du général Pélissier déboucha dans une plaine intimera Sur la gauche et à deux lieues vers le nord, les soldats aperçurent une longue ligne d'un vert sombre, légèrement dentelée par les branches d'une forêt de hauts palmiers. Au-dessus de cette verdure, chacun put distinguer encore les tours noirâtres d'une ville et le minaret blanc d'une mosquée. (Souvenirs d'un officier du 2ème des zouaves, nouvelle édition considérablement augmentée, Michel Lévy Editeurs, Paris, 1869, livre numérisée par la BnF-Gallica)

 

A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
A propos d'une expression " le minaret blanc "
Commenter cet article